07 juillet 2007

Hommage.


A Mon Entraîneur...


    Aujourd'hui, pas de montres, pas de paysages.


    Pas de randonnées, d'excursions. Juste un hommage.

    Pour quelqu'un qui a toujours été bon avec nous, que j'ai connu dès mon jeune âge et qui m'a accompagné (quasiment) toute ma carrière. A un entraîneur émérite, qui avait le sens du jeu, de la compétition et aussi du plaisir. Parce que pratiquer un sport, c'est avant tout par plaisir et par passion. Et de la passion, tu en avais. Pour preuve, le record français (hockey) de longévité en tant qu'entraîneur d'un même club (33 ans), ton investissement dans les équipes de France Juniors, et ton poste de Consultant Technique Régional pour l'IDF n'en n'était qu'une faible esquisse.


Thierry Monier (au centre) et moi même (bien jeune que j'étais) à gauche lors de la saison 1990-1991 :


reporters015

 

Presque la même, 10 ans plus tard, lors de la saison 2000-2001 :


reporters014


    Les ambitions peuvent changer, les objectifs, les joueurs (pas tous, je suis encore là sur la photo), les enjeux financiers, mais pas Thierry. Qui est resté le même pendant tout ce temps, fidèle et passionné.
Alors je ne vais pas broder, la probabilité pour que quelqu'un qui le connaisse passe sur mon blaugue est très mince, mais je tenais vraiment à écrire quelque chose; n'ayant la possiblité d'aller en métropole. Alors c'est pourquoi j'ai décidé, ici, (et parce que c'est aussi mon blaugue et que j'en fais ce que je veux) de lui rendre hommage.

Encore merci pour tout ce que tu m'as appris (en presque 20 ans); moi morveux sur patins.

Thierry Monier est décédé le 1 juillet 2007 vers 7h00 à l'hôpital Cochin de Paris à la suite de complications consécutives à l'intervention chirurgicale qu'il venait de subir. Il était alors âgé de 55 ans.

Adieu Thierry...





Springdrive

Posté par Springdrive à 22:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Hommage.

    bel hommage

    Bonjour,

    Moi aussi j'ai eu le privilège de bien connaître Thierry. J'ai toujours passé des moments agréables avec lui lors de mes séjours en France et il venait habiter chez moi lorsqu'il était de passage au Québec. Malgré les distances qui nous séparaient je l'ai toujours considéré comme un de mes meilleurs amis. Que de plaisir et de fou rire à discuter avec lui lorsqu'il avait la gentilesse de m'héberger lors de mes visites en France. Ce fut un véritable choc d'aprrendre son décès.

    Posté par kebec, 19 septembre 2008 à 17:02 | | Répondre
  • La probabilité...

    Bonjour,

    Tu as écrit : "la probabilité pour que quelqu'un qui le connaisse (Thierry Monier) passe sur mon blaugue est très mince ! " !! C'est vrai et en plus je n'ai eu connaissance du travail de cet homme qu'en Septembre 2007, quand mon fils est entrée en Moustique au COC de Courbevoie !! Mais voilà, de déambulation en déambulation internet, je tombe sur ton blaugue et ton hommage à Thierry. Je souhaitait juste te saluer, saluer ton hommage et à travers lui, les valeurs. Comme quoi les probabilités…. Mon fils débute en hockey.. va savoir !!
    Bon Vent…
    Dominique

    Posté par Dominique, 26 septembre 2008 à 21:56 | | Répondre
  • Effectivement, je ne pensais pas qu'autant de monde le connaissant, passerait par là... Ça prouve que Thierry était quelqu'un d'apprécié et qu'il ne sera pas oublié. D'ailleurs, certains l'auront peut-être remarqué, mais pour les autres, la patinoire de Courbevoie s'appelle désormais Patinoire Thierry Monier.

    Ah, oui, Dominique, je joue de nouveau à Courbevoie, on se croisera peut-être alors. ^^

    Salutations.

    Posté par Sprindrive, 09 octobre 2008 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire